Voir plus d'articles dans « Conseils nutritifs »

L’alimentation durant l’allaitement

partager cet article

Le lait maternel est la meilleure source d’éléments nutritifs et répond parfaitement aux besoins de votre nouveau-né. Les aliments et boissons que vous consommez peuvent toutefois avoir des répercussions sur la qualité de votre lait.

Le lait maternel : la meilleure nourriture qui soit pour bébé

Partout dans le monde, on recommande que les nouveau-nés à terme et en bonne santé soient allaités exclusivement pendant les six premiers mois puisque le lait maternel est le meilleur aliment permettant d’assurer la croissance optimale du nourrisson. Même après l’introduction des aliments solides, le lait maternel peut continuer de jouer un rôle important tout au long de la première année de vie de votre enfant, et même après. À noter cependant qu’il est important d’introduire des aliments à teneur élevée en fer dès l’âge de six mois comme la viande, la volaille, le jaune d’œuf et les légumineuses cuites. Habituellement, les céréales pour bébés à grain unique, enrichies de fer, comme le riz ou l’orge sont à offrir en premier lieu.

Les avantages de l’allaitement pour tous

L’allaitement est la continuation naturelle de votre grossesse et de votre accouchement. Il s’avère important pour vous et votre bébé pour plusieurs raisons. En effet, il fournit à votre enfant le meilleur équilibre possible d'enzymes, d'hormones, de facteurs de croissance et d’éléments nutritifs. Certaines composantes du lait maternel servent à nourrir le bébé, aident à la digestion alors que d’autres aident le système immunitaire à prévenir et lutter contre les infections. Les bébés allaités sont moins facilement exposés aux matières allergènes étrangères et semblent aussi développer moins de problèmes intestinaux et respiratoires.

Bébé mange ce que vous mangez

Votre lait transmet à votre enfant des éléments nutritifs essentiels. C’est pourquoi la qualité et la quantité des aliments que vous choisissez sont importantes pour que bébé et vous soyez bien nourris.

La qualité de votre lait n’est pas simplement imputable à ce que vous mangez et buvez. Il contiendra automatiquement la bonne quantité des principaux minéraux comme le calcium, le phosphore, le magnésium, le sodium et le potassium, et ce, même si votre alimentation en est déficiente. Le cas échéant, votre corps ira puiser ce qui lui manque directement dans ses réserves pour répondre aux besoins de votre enfant. Une alimentation de moins bonne qualité ne privera pas votre bébé de ces éléments nutritifs essentiels, mais augmente votre propre risque de carences nutritionnelles.

Par contre, la teneur de votre lait en vitamines reflète directement votre alimentation et votre propre consommation de vitamines. Si votre alimentation est régulièrement pauvre en vitamines, votre lait maternel, et, par conséquent, l’alimentation de votre enfant, risquent de ne pas en contenir suffisamment.

Le calcium : un élément clé

Lorsque vous allaitez, votre apport en calcium est très important. S'il n'est pas adéquat, votre organisme ira le puiser dans vos os, ce qui aura pour effet d'augmenter vos risques de souffrir plus tard d'ostéoporose . Voici une façon très simple de vous procurer suffisamment de calcium : consommez chaque jour le nombre recommandé de portions de Lait et substituts selon votre âge. Les produits laitiers constituent les sources de calcium les plus fiables. De plus, le lait contribue à combler vos besoins accrus en liquide.

Qu’en est-il des suppléments vitaminiques?

Santé Canada recommande aux femmes qui allaitent de prendre quotidiennement une multivitamine renfermant 0,4 mg d’acide folique et entre 16 et 20 mg de fer.

Sources d’éléments nutritifs essentiels durant l’allaitement

Calcium : Les produits laitiers comme le lait, le fromage et le yogourt sont les meilleures sources. Autres sources : saumon et sardines en conserve (avec les arêtes), certains légumes vert foncé comme le chou frisé et le brocoli.
Magnésium : Produits laitiers, germe de blé, épinards, noix, produits céréaliers à grains entiers et fruits de mer.
Zinc : Viandes rouges, huîtres, produits laitiers, graines de sésame et graines de tournesol.
Folacine : Certains légumes verts comme les épinards, les asperges et le brocoli, foie, produits céréaliers, noix, bananes, oranges et légumineuses.
Vitamine B6 : Abats, bœuf, porc, poisson, graines, légumineuses et bananes.
Vitamine D : Lait, foie, jaune d'œuf, saumon, sardines et thon.
Vitamine A : Lait, jaunes d’œuf, légumes verts et fruits et légumes orange comme les carottes, le cantaloup, le brocoli, les patates douces, les épinards et les courges d'hiver.
Vitamine C : Les fruits comme les agrumes, les fraises, le kiwi et le melon et les légumes comme le brocoli, le poivron, les choux de Bruxelles, le chou-fleur, le chou, la tomate et la patate douce.

Restez branché

Découvrez davantage d’articles, de concours et de recettes délicieuses pour toute la famille.


Envoyer à un ami

* champ obligatoire
Psst. Jetez un petit coup d'oeil aux champs obligatoires...
Close
Téléchargement...