Voir plus d'articles dans « Conseils nutritifs »

La cuisine simplifiée!

partager cet article

La cuisine simplifiée!

Question de goût, de coût et de nutrition, les repas maison n’ont pas leur pareil! Découvrez comment simplifier leur préparation grâce à ces 7 stratégies.

Besoin d’un coup de main? Voici sept stratégies éprouvées.

  1. Planifier son menu. Une fois par semaine, on prend quelques minutes pour décider ce qu’on mangera à chaque repas, ou simplement aux soupers. On mise sur la variété, sans oublier de réunir au moins un aliment de chaque groupe: Légumes et fruits, Produits céréaliers, Lait et substituts, et Viandes et substituts. Les avantages sont multiples : sept jours de menus, une seule sortie à l’épicerie, la paix d’esprit et des économies substantielles sur les visites au resto et les achats impulsifs!
  2. Diviser la tâche. Pas le temps de réaliser une recette en entier? Dans un premier temps, on lave, on taille et on mesure les ingrédients. Dans un deuxième, plus tard en journée ou le lendemain, on cuit et on déguste!
  3. Prévoir des surplus. On prépare le repas? On coupe un peu plus de salade, de crudités ou de fromage. On cuit un peu plus de riz, de pâtes ou de légumes. On enfourne un gros poulet ou un rôti. On double les recettes à faire, surtout celles qui sont longues (soupes, mijotés, casseroles et autres). L’idée, c’est d’obtenir des extras en prévision des lunchs et des repas du lendemain, ou simplement pour congeler. Une économie de temps, d’énergie et de vaisselle!
  4. Impliquer la marmaille. Mettre la main à la pâte peut être amusant et gratifiant pour un enfant, en plus développer son goût pour les aliments sains et ses habiletés à les cuisiner. Pour le parent, c’est une occasion de partager ensemble de bons moments et, qui sait, de bénéficier sous peu d’une aide réelle dans la cuisine. Pour rendre l’expérience agréable, on s’assurera toutefois de commencer par des recettes simples : laits frappés, poudings ou vinaigrettes, par exemple.
  5. Utiliser des raccourcis. Les laitues et autres légumes frais préparés (en cubes, râpés, en bâtonnets), les fruits, les légumes et le poisson surgelés, le fromage râpé, ainsi que les légumineuses et le poisson en conserve accélèrent la préparation des repas, et leur valeur nutritive se compare très bien à celle des produits frais.
  6. Exploiter la mijoteuse. On revient du travail et une odeur alléchante nous rappelle qu’un bon souper nous attend… Quoi de plus réconfortant, surtout lorsqu’on gagne sur le temps de préparation et la vaisselle à laver (poêlons, chaudrons, ustensiles)! Le matin, il suffit de rassembler les ingrédients de la recette (qu’on aura lavés et coupés la veille, au besoin) dans la mijoteuse, qui fera le reste en notre absence. Autres avantages : la mijoteuse consomme peu d’énergie et fait des merveilles avec les pièces de viande moins tendres et donc plus économiques. Essayez cette délicieuse recette préparée à la mijoteuse.
  7. Profiter des ressources. Les applications mobiles et sites Internet spécialisés en alimentation et en cuisine se multiplient et permettent, en un simple clic, d’accéder à une foule de recettes rapides (salades-repas, sautés, fajitas, frittatas et autres) et d’outils pratiques (conseils culinaires, listes d’épicerie et tableaux pour menus, par exemple).

Prêts? À vos tabliers!

Restez branché

Découvrez davantage d’articles, de concours et de recettes délicieuses pour toute la famille.


Envoyer à un ami

* champ obligatoire
Psst. Jetez un petit coup d'oeil aux champs obligatoires...
Close
Téléchargement...