Voir plus d'articles dans « Conseils nutritifs »

On mange dehors!

partager cet article

L’été, c’est la saison des repas en plein air. Mais c’est aussi la saison préférée des bactéries qui, elles, ne prennent jamais de vacances. Alors pour garder d’heureux souvenirs de votre dernier pique-nique ou séjour en camping, un mot d’ordre s’impose : sécurité!

Lait, yogourt, fromage, viande, œufs… tous les aliments, même périssables, s’emportent lors d’un repas en plein air. Il s’agit de prendre les précautions nécessaires. Quelques conseils pour un festin réussi.

  1. Congeler à l’avance tout ce qui peut l’être. Le lait, les viandes (crues ou cuites), les sandwichs (sans crudités, mayo ou œufs), le pain, les jus et les œufs liquides en carton se congèlent très bien. Ils dégèleront progressivement dans la glacière ou le sac isolant tout en maintenant les autres aliments bien froids.
  2. Apprêter les viandes à la maison. On désosse les viandes crues, on les coupe, puis on les emballe avec la marinade dans des sacs de plastique à glissière. On peut aussi se procurer à l’épicerie divers produits prêts à cuire (burgers, brochettes, biftecks) surgelés ou réfrigérés sous vide. En plus d’accélérer la préparation du repas, ils réduiront la manipulation des viandes crues et ainsi, les risques de contamination bactérienne. Autre truc : cuire à l’avance certaines viandes, comme le bœuf haché, plus périssable.
  3. Bien emballer les aliments. En particulier les viandes crues dont le jus, possiblement contaminé, pourrait venir en contact avec d’autres aliments, surtout ceux qui sont prêts à manger comme le yogourt, le fromage, les fruits, les crudités et les salades.
  4. Empaqueter adéquatement les denrées. Primo, on se procure une glacière ou un sac isolant de bonne qualité. Juste avant le départ, on dispose au fond les aliments les plus périssables, comme les produits laitiers et les viandes. On recouvre de glace ou de contenants réfrigérants, puis on place les produits moins périssables ou plus fragiles comme le jus, les fruits, les légumes, le pain et les condiments.
  5. Protéger les aliments du soleil. Dès l’arrivée à destination, on place la glacière ou le sac isolant à l’ombre et on l'abrite sous une couverture de couleur pâle, qui agira comme isolant thermique additionnel. Si possible, on installe la table à pique-nique à l’ombre également.
  6. Éviter d’ouvrir la glacière inutilement. Pour s’aider, en prévoir deux, l’une pour les aliments périssables et l’autre, pour les boissons froides.
  7. Renouveler la glace et vider l’eau régulièrement. On s’assurera ainsi de garder le contenu de la glacière bien froid.
  8. Cuire rapidement les viandes dégelées. De préférence dans les 24 heures suivant le dégel.
  9. Ne pas laisser les aliments à la température ambiante inutilement. On les sort au moment de les utiliser seulement et on les remet au froid aussitôt le repas terminé.
  10. Penser aux aliments sans réfrigération. Le lait en poudre ou UHT (si le contenant n’est pas entamé), les fruits et légumes frais bien fermes (pommes, bananes, agrumes), le pain, les craquelins, les préparations pour crêpes, le riz, les pâtes alimentaires, les céréales ainsi que les viandes, les légumineuses et le poisson en conserve peuvent être entreposés à température ambiante et ils n’occupent pas d’espace dans la glacière ou le sac isolant.
Restez branché

Découvrez davantage d’articles, de concours et de recettes délicieuses pour toute la famille.


Envoyer à un ami

* champ obligatoire
Psst. Jetez un petit coup d'oeil aux champs obligatoires...
Close
Téléchargement...