Voir plus d'articles dans « Votre poids santé »

La diète paléolithique (paléo) fait-elle le poids?

partager cet article

Manger comme nos ancêtres préhistoriques constitue-t-il une bonne façon de perdre du poids, ou n’est-ce qu’une autre diète à la mode? Voici les faits.

Qu’en est-il?

Les promoteurs de la diète paléo affirment que nous sommes génétiquement programmés pour manger comme le faisaient supposément nos ancêtres préhistoriques. Cette diète préconise donc les produits de la chasse et de la cueillette comme la viande, le poisson, les légumes, les fruits ainsi que les noix, et élimine les produits de l’agriculture, y compris toutes les céréales, les légumineuses, les produits laitiers, le sucre raffiné et le sel.

Ses points forts : Elle encourage la consommation de poissons riches en oméga-3, de noix, de légumes et de fruits, et proscrit les aliments transformés pauvres en nutriments.

Ses faiblesses : Elle exclut des aliments nutritifs et rend difficile, entre autres, l’atteinte des besoins en fibres, calcium et vitamine D. La suivre pose aussi plusieurs défis au quotidien.

Une histoire de gènes

La diète paléo repose sur une interprétation erronée de l’anthropologie plutôt que sur la science. Par exemple, des données archéologiques tirées d’analyses de la plaque dentaire démontrent que nos ancêtres préhistoriques consommaient des céréales comme l’orge bien avant l’avènement de l’agriculture. Notre patrimoine génétique a également évolué depuis l’âge de pierre et s’est adapté à l’arrivée de nouveaux aliments. À titre d’exemple, plusieurs anciennes populations européennes, africaines et moyen-orientales ont évolué pour en venir à bien digérer, après l’enfance, le lactose contenu dans le lait.

Pourquoi s’en priver?

Bien qu’une alimentation plus riche en protéines comme la diète paléo puisse aider à perdre du poids, il n’est pas nécessaire d’exclure les légumineuses, les produits céréaliers à grains entiers et les produits laitiers pour autant. Éliminer ces aliments serait même contre-productif. En effet, les légumineuses offrent de nombreux bienfaits pour la santé. Quant aux produits céréaliers à grains entiers, ils sont associés à une diminution du risque de surpoids. Enfin, les produits laitiers, dans le contexte d’une alimentation restreinte en calories, favorisent une perte de poids plus efficace, sans compter qu’ils fournissent également des protéines rassasiantes et de grande qualité.

Les restrictions alimentaires et le poids

Une alimentation équilibrée qui comprend des aliments nutritifs provenant des quatre groupes alimentaires constitue la meilleure façon de perdre du poids tout en favorisant une bonne santé. À long terme, ceux qui s’imposent trop de restrictions alimentaires sont plus susceptibles d’éprouver des difficultés à gérer leur poids. De plus, l’élimination complète d’aliments que l’on aime peut créer une envie obsessive d’en consommer. Il est beaucoup plus efficace d’apporter progressivement de petits changements durables à notre alimentation et d’apprécier ce que nous mangeons.

Mots-clés populaires dans « bien-être »

Restez branché

Découvrez davantage d’articles, de concours et de recettes délicieuses pour toute la famille.


Envoyer à un ami

* champ obligatoire
Psst. Jetez un petit coup d'oeil aux champs obligatoires...
Close
Téléchargement...