Le beurre

L'histoire du beurre

partager cet article

L’origine du beurre remonte à il y a environ 10 000 ans, soit lorsque nos ancêtres ont commencé à domestiquer les animaux. De nos jours, le beurre sous toutes ses formes est encore la matière grasse la plus populaire au monde. Comme tartinade, pour améliorer le goût des aliments ou à titre d’ingrédient essentiel pour la cuisson, la simplicité toute naturelle du beurre est tout simplement inégalée.

  • La première référence au beurre, et sa plus ancienne trace écrite, date de 4 500 ans. Une plaque calcaire de cette époque en illustre les étapes de fabrication.
  • La croyance générale attribue l’origine du mot « beurre » au grec bou-tyron, signifiant « fromage de vache ». Toutefois, on dit qu’il pourrait provenir de la langue des gardiens de troupeaux de l’époque des Scythes.
  • Les peuples anciens des Indes orientales utilisaient le beurre comme aliment, comme combustible dans des lampes primitives et pour protéger la peau du froid.
  • Dans les temps anciens, le beurre était si précieux qu’on l’utilisait aussi durant certaines cérémonies religieuses. Ces pratiques ont encore lieu aujourd’hui en Inde et au Tibet.
  • Dans la Rome antique, le beurre était un produit de beauté recherché. Les Grecs et les Romains s’en servaient non seulement comme crème pour adoucir la peau, mais en massaient aussi dans leurs cheveux pour les rendre brillants.
  • Les Égyptiens de l’Antiquité, quant à eux, l’employaient comme remède contre les affections des yeux. Très apprécié pour les propriétés thérapeutiques qu’on lui prêtait, le beurre était également utilisé comme cataplasme contre les infections de la peau et les brûlures.
  • En Chine, à l’époque de la dynastie T’ang, le beurre clarifié symbolisait l’étape suprême de développement de l’esprit de Bouddha.
  • Les Irlandais, les Écossais, les Scandinaves et les Finlandais des temps anciens appréciaient tellement le beurre qu’ils demandaient à être enterrés aux côtés de tonneaux en étant remplis.
  • En 1253, des missionnaires chrétiens en voyage en Sibérie centrale parlèrent d’une boisson traditionnelle fermentée, le koumis, dans laquelle flottaient de gros morceaux de beurre.
  • Au cours des siècles passés, les habitants de l’Europe du Nord croyaient que le beurre contribuait à prévenir la formation de calculs rénaux ou vésicaux ainsi que les maladies des yeux. La vitamine A qu’il contient en était probablement à la source.
  • Sous le règne d’Élisabeth 1re, les marins étaient assurés de recevoir 1/4 lb de beurre dans leurs rations quotidiennes. Selon une vieille coutume anglaise, il était aussi de mise d’offrir un pot de beurre aux jeunes mariés pour leur souhaiter fertilité et prospérité.

Restez branché

Découvrez davantage d’articles, de concours et de recettes délicieuses pour toute la famille.


Envoyer à un ami

* champ obligatoire
Psst. Jetez un petit coup d'oeil aux champs obligatoires...
Close
Téléchargement...