Le fromage

Le fromage à travers les âges

partager cet article

Le fromage laisse des traces

Dès que les êtres humains commencèrent à graver la pierre et à écrire sur du papyrus, ils illustrèrent leurs modes de vie. Nous avons donc des preuves que la fabrication du fromage s’était répandue très rapidement autour du bassin méditerranéen. Des bas-reliefs sumériens remontant à 3,500 ans avant Jésus-Christ représentent la traite des vaches et le caillage du lait. En Suisse, on a découvert, près de Neufchâtel, des moules à caillé vieux de 5,000 ans.

Le fromage, signe de prestige

En Égypte ancienne, les secrets de fabrication des fromages étaient si importants que seuls les prêtres de l’époque pouvaient les détenir. Découverte 4,500 ans après sa fermeture, une tombe de pharaon renfermait des richesses incomparables pour accompagner le souverain dans l’après-vie. Parmi les bijoux et les talismans qui entouraient la momie, on retrouva plusieurs urnes contenant du fromage.

Le fromage au peuple

Au Moyen Âge, le fromage se démocratise. C’est à cette époque que les moines de divers ordres mirent au point les recettes de fromages qui existent encore de nos jours et inventèrent les premières techniques d’affinage. Les fromages fermiers apparurent vers le 13e siècle alors que les femmes de la campagne, cherchant d’autres sources de revenus et le moyen de tirer le maximum de la production du lait, mirent au point de nouvelles variétés. Des coopératives se formèrent afin de mettre le lait en commun, la première naquit en 1267 à Déservilliers, en France. En 1393, on pouvait y lire que pour choisir un bon fromage, il fallait « éviter d’en prendre un trop pâle comme la Belle Hélène, un pleurnichard comme Marie-Madeleine, ou un qui aurait des yeux partout comme Argus. Non, vous en choisissez un bien lourd et ferme sous le doigt, avec une croûte épaisse. »

Être ou ne pas être fromage

De l’autre côté de la Manche, à l’époque de la grande Elizabeth, apparaissent des fromages tels que le Cottage ou le Stilton. Shakespeare grand mangeur de fromage devant l’éternel, s’est peut-être restauré de bonnes portions de Cheshire pendant l’écriture d’Hamlet. Ce fromage, qu’appréciaient les Anglais depuis l’époque de l’invasion romaine, est l’ancêtre d’un fleuron de notre industrie fromagère : le Cheddar canadien.


Restez branché

Découvrez davantage d’articles, de concours et de recettes délicieuses pour toute la famille.


Envoyer à un ami

* champ obligatoire
Psst. Jetez un petit coup d'oeil aux champs obligatoires...
Close
Téléchargement...